Françoise Hamelin

Conseillère départementale du canton de Brou

 


  • Conseillère municipale d’Authon-du-Perche
  • Employée à la Caisse Primaire d’Assurance Maladie à la retraite

2 questions à ...

Quelles sont les particularités de votre canton ?

C’est un territoire de communes rurales entre Beauce et Perche, deux paysages et deux réalités différentes. D’un bout à l’autre, le nouveau canton de Brou compte 70 kilomètres. Claude Térouinard s’occupe en priorité du secteur de Cloyes et moi du Perche, puisque cela correspond à nos lieux de vie. Nous nous partageons le secteur de Brou dans lequel nous passons très souvent pour aller à Chartres. De toute manière, les maires peuvent nous joindre facilement par mail ou téléphone. Mes principales préoccupations sont : le vieillissement de la population, la désertification médicale et l’exode des jeunes par manque de travail. Il faut absolument que l’activité se développe, ainsi que les apprentissages au collège comme le numérique. Nous espérons que la spécificité du collège d’Authon-du-Perche soit rapidement reconnue en la matière.

Comment envisagez-vous votre rôle de Vice-Présidente de la commission Solidarités, santé publique et lien social ?

Le fait de travailler à la Sécurité sociale m’a fait prendre conscience de nombreuses réalités, notamment dans le lien avec les assistantes sociales. J’ai apprécié siéger à la commission en charge de la MDPH (Maison Départementale des Personnes Handicapées) dans mon précédent mandat. C’est pourquoi je souhaite m’impliquer davantage au sein de cette structure dans ma nouvelle mandature. J’ai aussi souhaité m’investir dans le secteur de l’enfance, notamment au service de l’ASE (Aide Sociale à l’Enfance). Plus globalement, je veux continuer de me battre pour l’investissement dans les communes rurales, notamment à travers le FDAIC (Fonds Départemental d'Aide à l'Investissement des Communes).

Interview : mai 2015