Francis Pecquenard

Conseiller départemental du canton d'Anet

 


  • Maire de La Chaussée-d’Ivry
  • Président du Syndicat intercommunal du canton d’Anet
  • Gérant d’entreprise du bâtiment

2 questions à ...

Quelles sont les particularités de votre canton ?

C’est un territoire dans lequel il fait bon vivre. J’ai appris à mieux le connaître depuis mai 2014, date à laquelle j’ai été élu Président du Syndicat intercommunal du canton d’Anet qui regroupe 24 communes. Ce canton a été remarquablement géré par mes prédécesseurs (Olivier Marleix et Évelyne Lefebvre) notamment en matière de culture, de santé et d’enseignement. Pendant les six semaines de campagne, je me suis malgré tout rendu compte qu’il faudrait faire davantage pour les routes, surtout pour les cinq communes qui ont rejoint l’ancien canton d’Anet (Boutigny-Prouais, La Chapelle-Forainvilliers, Chérisy, Germainville et Montreuil).

Comment envisagez-vous votre rôle de Vice-Président de la commission Infrastructures et mobilité ?

Je compte, entre autres, m’investir dans le domaine des routes et notamment sur les moins entretenues. C’est là où les besoins se font le plus sentir. Un audit a été préparé sur ce sujet et nous allons l’étudier avec attention avec Joël Billard, le Président de cette commission. Nous prendrons ensuite rendez-vous avec les maires des communes qui en ont le plus besoin. Il est impératif d’être transparent avec eux. Il faut respecter nos engagements et tenir nos calendriers. Mon autre priorité est de rétablir les finances du Parc, actuellement en déficit, qui doit travailler davantage et moins recourir à la sous-traitance.

Interview : mai 2015