Le Conseil général booste l'investissement local

Par eurelien.fr
//  Publié le
25-06-2014
//  Mis à jour le 09-07-2014
Temps de lecture : 7 min

Le Conseil général a adopté lors de sa séance budgétaire du 26 juin dernier, un plan de relance de l'économie locale d'une valeur de 13 millions d'euros.

Ce plan vise à booster l’investissement des collectivités euréliennes dans le cadre du Fonds d'aide aux communes et à accélérer la concrétisation de certains programmes du Conseil général.

L’investissement public est un levier majeur de l’économie locale. C'est pourquoi le Conseil général a décidé de soutenir l’investissement de proximité en qualité de cofinanceur des communes, des communautés de communes et des agglomérations, ou en qualité de maître d’ouvrage. Conscient de cet effet, le Conseil général souhaite amplifier son effort d’investissement en initiant un plan de relance de 13 millions d'euros.

Un soutien aux investissements de proximité

Pour ce volet, le Conseil général prévoit une enveloppe complémentaire de 4 millions d'euros. Celle-ci sera mobilisée au titre d'un apport supplémentaire pour l'exercice 2014 et au titre d'un renforcement pour l'année 2015. L’enveloppe du FDAIC 2014 passe ainsi de 8,1 à 10,1 millions d'euros.

Nouvel appel à projet des "Euréliales"

Devant le vieillissement de la population et l'inadaptation du parc de logements, le Conseil général a lancé en 2012 et 2013 un appel à projet pour la création de logements locatifs sociaux adaptés : "Les Euréliales". L'objectif de créer 150 logements a été atteint fin 2013. Néanmoins, certains territoires poursuivent leur réflexion sur ce thème et des projets ont notamment été identifiés à Brezolles, Saint-Rémy-sur-Avre, Saint-Denis-les-Ponts, Sours, Luisant, Fontenay-sur-Eure. Le Conseil général lancera donc, au second semestre 2014, un appel à projet en ciblant prioritairement les territoires insuffisamment dotés. Pour financer la construction de ces résidences, le Département prévoit une dépense de 1 million d'euros.

Pour des routes plus sûres

Cette nouvelle enveloppe budgétaire de 5 millions d'euros sera répartie égalitairement entre les travaux d’investissement et les travaux d’entretien du réseau routier. Les opérations d'investissemenets concerneront des aménagements destinés à régler des problématiques de congestion, liée au trafic ou de sécurité en carrefour, pour apporter une réelle amélioration des conditions de circulation. Les opérations consacrées à l'entretien du réseau viseront le renforcement des couches de roulement. Ce montant permettra également d'accélérer le programme de réparation, de confortation et de reconstruction des ouvrages d’art.

Moderniser les collèges

Le Conseil général intensifiera ses efforts en faveur des collégiens, en déployant un plan spécifique à hauteur de 3 millions d'euros. Cette somme permettra d'accélérer la modernisation des établissements et de répondre ainsi aux besoins d’évolution des conditions d’accueil et de travail de tous (collégiens, agents et équipe éducative).

 

A voir aussi sur le même sujet
FDAiC : dépôt des dossiers jusqu'au 30 septembre